Prochaines manifestations

le 26-05-2019
ELECTIONS EUROPEENNES
le 1-06-2019 à 19:00
Spectacle de danse
le 2-06-2019 à 07:00
Pêche No Kill
le 6-06-2019
Journée Séniors

Voir toutes les dates

Dernieres actualités

Le Conseil de développement de l'Eurométropole invite, au cours de 4 soirées, les habitants, associations, élus municipaux à échanger sur les préconisations émises dans sa contribution sur le Lien social. A Plobsheim: rendez-vous le 07 juin 2019 de 18h à 20h à la salle des Fêtes
Les bennes (papiers, plastiques et vêtements), situées à l'arrière de la Salle des Fêtes, seront déplacées début 2019 à l'arrière de la Mairie, à cause des travaux du futur groupe scolaire.

Voir toutes les actualités

Historique

Vue aérienne de PlobsheimPOPULATION

Population : 4 434
Superficie : 1664 ha, entre le Rhin à l'est et l'Ill à l'ouest
Densité :  230,7 habitants au km² (1)
Habitants : les Plobsheimois
Nombre total de logements : 1 522 (1)
Part des résidences secondaires : 0,3 (1)
(1) Insee - Recensement de la population - 2008

GEOGRAPHIE

Région :  Alsace
Département : Bas-Rhin (67)
Canton :  Illkirch-Graffenstaden
Arrondissement : Strasbourg
Plobsheim fait partie de l'Eurométropole de Strasbourg, dont elle est la commune la plus méridionale.

Altitude :    150 mètres
Situation géographique :  14 km au sud de Strasbourg
Distance par rapport aux principales villes alentours :
Plobsheim - Mulhouse  102 km
Plobsheim - Metz   181 km
Plobsheim - Paris  505 km
Plobsheim - Lyon  481 km
Plobsheim - Karlsruhe  92 km
Plobsheim - Stuttgart  158 km
Plobsheim - Freiburg  70 km
Plobsheim - Luxembourg  236 km
Plobsheim - Bruxelles    448 km
Plobsheim - Genève     374 km


Cours d'eau :
Bannaugiessen, Dorfgiessen, Dorfwasser, Petergiessen, Mühlgiessen, Thumen Rhein...
Canal du Rhône au Rhin

chapelle Historique

L’Époque Féodale et le Moyen-Age

C’est sous le règne de l’Empereur Charlemagne que Plobsheim est mentionnée pour la première fois sous le nom de Bladbodesheim : Pays de l’aimable souverain. En effet, en 778, dans son testament, l’évêque Rémigius de Strasbourg fait don à l’Évêché de Strasbourg du couvent d’Eschau ainsi que des possessions y attenant, situées en partie sur le territoire de Plobsheim.
Après le partage de l’empire, Plobsheim devient terre de l’Empire Germanique et à ce titre, fut cédé à plusieurs reprises comme gage à des particuliers qui étaient des vassaux directs de l’Empereur et constituaient la « Chevalerie d’Empire de Basse-Alsace ». Ainsi les seigneurs et maîtres de Plobsheim s’appellent, entre autres, Heimbourg von Plobsheim,  Mossung, zum Treubel,…


La Renaissance

Un changement important survient en 1416, date à laquelle l’Empereur Sigismund donne à son tour le fief de Plobsheim à « Johann Zorn von Eckerich ». Le destin de Plobsheim sera dorénavant lié pour plus de 250 ans (de 1416 à 1684) à la famille Zorn qui prendra au XVIème siècle le nom de « Zorn de Plobsheim ».

Les Zorn laisseront une empreinte durable dans le village.
Ainsi, ils feront construire deux bâtiments qui au cours des siècles garderont une place prépondérante dans la vie et le cœur des Plobsheimois. Il s’agit de la Chapelle Notre Dame du Chêne construite en 1454 par Adam Zorn et du Château édifié en 1590 et devenu mairie-école en 1836.
De plus, durant la réforme en 1562, les Zorn embrasseront la religion luthérienne et tous les habitants devront suivre la nouvelle doctrine. Pendant plus de 120 ans, Plobsheim sera protestant.

Les Zorn occuperont le château et gouverneront le fief de Plobsheim jusqu'en 1684.

Après la capitulation de Strasbourg en 1681, Louis XIV intègre l'Alsace au royaume de France. Il enlève Plobsheim aux zorn en 1684 et donne le village à Nicolas de kempfer et Christophe de Güntzer.
Les Kempfer s'installèrent dans le Château des zonr après en avoir chassé les occupants. Certes, les Zorn élèveront de vigoureuses protestations, mais leurs revendications seront rejetées par le Conseil Souverain d'Alsace, et ceci à deux reprises en 1685 et 1714.

Le château fut occupé par les Kempfer jusqu'en 1831. Anne-Marie de Kempfer, veuve de Henri Adélaïde de Boistel y mourut le 13 mai 1831.

La Commune de Plobsheim en fit l'acquisition le 23 mai 1836 sous l'égide de son maire André Felsz pour servir de mairie-école.

Au lendemain de la dernière guerre, la mairie, par manque de locaux scolaires, déménage dans les combles de l'annexe qui abrite aujourd'hui une classe ainsi que la salle d'arts plastiques et d'audiovisuel. Cette situation durera 20 ans, jusqu'à la construction de la nouvelle mairie en 1967.